Avril et fleurs de Bach

Le temps du renouveau

Je continue ma série d’articles autour des fleurs de Bach et des saisons.

Durant la période hivernale, aujourd’hui, bel et bien achevée, nous nous sommes, tout comme la Nature, apprêtés pour le Renouveau du Printemps. Nous avons choisi les graines que nous souhaitions voir grandir en nous et petit à petit, nous les avons préparées afin que, le temps venu, elles donnent les plus belles fleurs, les plus beaux fruits. Aujourd’hui, avec l’arrivée du Printemps, nous allons laisser ces graines pousser, grandir, nous allons continuer à prendre soin d’elles afin que, d’ici quelques semaines, elles viennent enrichir de leur lumière notre jardin intérieur.

Comme pour le mois précédent, je me suis laissée inspirer par les fleurs dont on prépare les élixirs ce mois-ci. Et j’ai été étonnée de voir à quel point ces fleurs m’ont aidée à comprendre comment le printemps pouvait résonner en moi et quelle leçon je pouvais en tirer. Selon le livre Les élixirs floraux du docteur Bach, de Julian et Martine Barnard (Souffle d’or, 1990), le mois d’avril est l’époque pour préparer les élixirs de Gorse (Ajonc), Chestnut Bud (Bourgeon de Marronnier), Beech (Hêtre) et Larch (Mélèze).

C’est pourquoi j’ai envie de placer ce mois d’avril sous le signe de l’ouverture aux autres (avec l’aide de deux autres fleurs : Holly et Water Violet).

Gorse, par son jaune éclatant, nous parle de renouveau, tout comme le printemps symbolise le recommencement d’un cycle. C’est l’élixir que l’on donne à la personne malade ou pessimiste qui a perdu la foi en sa guérison ou en l’amélioration de la situation. Il apporte l’espoir d’un renouveau, « la réémergence de la volonté de vivre ». La force vitale est régénérée et nous sommes prêts à la partager, à créer de grandes choses.

Cependant, Chestnut Bud nous appelle à la prudence, celle de nos erreurs passées. Cet élixir est utile pour prendre conscience de nos erreurs passées de nos schémas répétitifs particulièrement dans nos relations aux autres. Si vous êtes du genre à toujours attirer les mêmes personnes (et les ennuis qui vont avec), Chestnut Bud peut vous aider à sortir de la spirale et à comprendre vos automatismes (après ce sera à vous de « résister » à l’appel des sirènes.) Ainsi, vous débuterez ce nouveau cycle fort de vos erreurs passées qui seront complètement intégrées. Un nouveau départ pour une nouvelle année.

Pour s’ouvrir à d’autres choses, d’autres perspectives, d’autres points de vue, il peut être utile de faire preuve de tolérance, d’ouverture d’esprit. Beech peut s’avérer être une aide précieuse. Le travail critique est cependant nécessaire si l’on garde en mémoire que lorsque l’on parle de l’autre, on parle en fait de soi. L’autre nous tend un miroir dans lequel nous ne voulons pas forcément nous voir.

Mais se confronter aux autres (et à soi) demande une grande confiance en soi. C’est ce qu’apporte Larch, le mélèze : non une confiance à toute épreuve mais plutôt une juste opinion de ce que l’on vaut, de sa valeur propre, ses points forts et ses points faibles. Ainsi que l’idée d’une égalité en les personnes puisque nous avons tous notre propre valeur.

Voilà pour les fleurs d’Avril :

Gorse nous ramène à la lumière, tandis que Chestnut Bud nous appelle à la réflexion sur nos erreurs passées afin de ne pas les reproduire, notamment lorsqu’elles concernent le jugement d’autrui, que l’on rééquilibrera avec Beech. Mais un tel changement demande beaucoup de confiance en soi et la certitude d’être dans son droit que l’on retrouvera avec Larch.

Pour poursuivre notre démarche d’ouverture vers l’autre (qui nécessite d’abord un retour à soi!), il serait judicieux d’en appeler à Water Violet, la violette d’eau qui favorise le rapport aux autres. Elle aide à dépasser le sentiment de repli sur soi qui est la marque de l’hiver et nous ouvre aux autres.

A cette palette, j’ajouterai Holly, le houx, qui est l’élixir de l’ouverture du cœur. Nous regardons les autres avec bienveillance, douceur et compassion.

Donc voici comment je conclurai ce message des fleurs : en Avril, sortons de notre tanière vers la lumière, soyons confiant en nous-même, ouvrons notre cœur et accueillons l’autre dans sa différence et ses défauts car nous savons qui nous sommes et que nous avons tiré les leçons des années passées.

Je vous souhaite un très beau mois d’Avril en compagnie des fleurs!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close